Identifier un composé inconnu ou vérifier un produit synthétisé revient à résoudre un casse-tête. Cela nécessite plusieurs données spectrales émanant d’une variété d’instruments, qui sont combinées pour déterminer une solution. Souvent, ces données sont traitées et analysées à différents endroits, ce qui rend difficile le suivi du ou des composés auxquels elles sont associées.